névralgie crurale

La névralgie crurale, c’est quoi au juste ?

La santé n’a pas de prix, et l’on s’ne rend bien compte, une fois que nous sommes touchés par des maux, aussi divers puissent-ils être. Et parmi les maux, je veux surtout revenir sur les maux musculaires, qui sont selon moi, parmi les pires, avec tout ce qui a trait aux fractures des os, Ouch ! Et même parmi les maux que l’on peut ressentir au niveau des muscles, les maux qui attaques surtout les muscles et même les nerfs au niveau du dos sont hyper douloureux. Et il faut aussi que je signale que si ce genre de maux ne sont pas vite dépistés, vite diagnostiqués, il peuvent dans certains cas graves, être irréversibles. Alors, voilà il est toujours important de pouvoir savoir définir un mal de dos. Aussi bien au niveau de la zone touchée, atteinte, que au niveau des mesures à prendre pour éradiquer de manière temporaire ou définitive le mal.

névralgie crurale

Qu’est-ce que la cruralgie ? Comment fait on pour savoir que l’on est en face d’une névralgie crurale ?

Dans la majorité des cas, c’est une personne spécialisée dur corps médical, qui peut savoir avec la plus grande exactitude, quelle est le mal exact qui fait souffrir son patient. Mais, pour généraliser de manière synthétique, il faut dire que l’on est ici, avec en face d’une douleur (parlant spécialement du cas de la cruralgie), qui voit son origine au niveau de la zone lombaire (la colonne lombaire pour être plus précis), et qui suit son parcours tout le long du nerf fémoral. C’est une douleur qui sait être très vive selon les sujets et selon les cas.

Comment  faire pour élaborer un bon diagnostic curatif du mal de dos ?

Pour ce qui est de la partie curative, je peux vous dire que  plein de méthodes ont été mises au point à travers les âges, et pour vous donner un ordre d’idées, nous allons parcourir quelques unes de ces méthodes ensemble.

  • La méthode McKenzie qui a déjà fait ses preuves, et qui consiste à travailler le disque lombaire de manière mécanique. A ce niveau, il s’agit de faire revenir les lombaires, dans leur position initiale, leur position naturelle.
  • Traitement manuel physiothérapeutique ou ostéopathique.
  • Gymnastique posturale de réadaptation.

Ces quelques mesures permettent de faire revenir les os en place, de manière progressive, et de se réadapter, à la posture de départ des disques lombaires par exemple, si ceux ci sont touchés.